L’Histoire : 1936 - …

2012 : Le site web se modernise


2011 : Commande en ligne


Afin de satisfaire l’ensemble de nos clients, un module de commande en ligne a été mis en place.




2007/2008: Les grandes Manœuvres !


Après 70 ans sur la commune de Sainte Savine, l'activité Boulangerie - Pâtisserie -Traiteur de la société déménage à Saint André les Vergers.

Dans un bâtiment existant, 10 mois de travaux d'aménagement, 24 sociétés différentes, mais aussi tous les collaborateurs de la société ont permis le transferts de l'activité vers le nouveau site tout en continuant à produire et à livrer ses clients.


le transfert de la parti administrative s'est déroulé en juin 2008, juste le temps de terminer la mise en place du nouveau système informatique "OFFICE BACKERY"




2006 : Un nouveau souffle !


Suite à quelques difficultés, la société est reprise par une nouvelle équipe et devient

"LE BON PAIN DE FRANCE QUALITE CULINAIRE"


Afin de redevenir une référence  dans le département, le société axe sa politique sur la qualité et se recentre sur son métier. Pour cela, la société s'adapte à la demande croissante des particuliers, à savoir le service, et sur la mise en avant de ses savoirs faire sur ses métiers (BOULANGERIE, PATISSERIE et TRAITEUR).

Dans le cadre de son changement d'image, la société investit dans de nouveaux véhicules, change son logo et prépare la création d'un nouveau laboratoire de fabrication à Saint André les Vergers pour fin 2007.




En 1979, une restructuration de l'implantation du matériel est effectuée, notamment une chaîne de fabrication "Mecatherm". A la même époque, la gestion des commandes et des fabrications est informatisée. En 1985, c'est la naissance de la "pâte crue surgelée". Une chaîne de "surgélation" avec un tunnel ayant un débit d'une tonne/heure est mis en place. La société diversifie ses activités et créée des magasins "Brioche royale, Vieux pétrins, et Pains et fantaisie" pour cuire devant les consommateurs les produits surgelés avec une réussite enviée par tous les professionnels de la boulangerie.


En 1974, Monsieur et Madame Louis Eullaffroy prennent une retraite méritée et transmettent la direction de la société à une nouvelle équipe dirigée par leur deux fils, Marc et Yves, membres d'un "Directoire". Un "Conseil de surveillance" est créé,composé d'anciens de la société et de fournisseurs, présidé par Robert Ragnet, qui fut le principal collaborateur de Louis Eullaffroy. 




Dès 1939, il a l'idée novatrice de racheter des fonds de boulangerie dans l'agglomération troyenne, d'y arrêter la fabrication et de la centraliser en un seul point dans un fournil moderne et spacieux. Pour réaliser ce projet 5 magasins sont acquis et en 1945, il créé une S.A.R.L. avec ses collaborateurs principaux. En 1947 la société est transformée en S.A. et regroupe une vingtaine de salariés de l'entreprise ainsi que de nouveaux gros fournisseurs et des conseillers extérieurs.


Très vite l'entreprise prend un essor considérable, de nouveaux magasins sont acquis et des tournées en voitures magasins dans de nouveaux quartiers et les campagnes sont créées. En 1959/60 de nouvelles activités sont jointes, telles que les ventes d'épiceries, de liquides, de frais etc...En 1967, la cuisson du pain est réalisée grâce à des foyers à chaîne "Orlandi", ce qui est à l'époque une révolution technique pour la profession.




Enfant de l'assistance publique, Louis Eullaffroy, fondateur du "Bon Pain de France" apprend le métier de boulanger en faisant des démonstrations de panification à la levure dans les provinces de Bourgogne et du Morvan. En 1931, avec son épouse, il s'installe dans un petit fonds de boulangerie à Toucy (89), qu'il échange deux ans plus tard pour une boutique plus importante à Neuvy-Sautour. En 1937, il achète à Sainte-Savine une boutique et un fournil nouvellement créés 103 avenue Galliéni.